Quelle vmc choisir pour une cuisine avec une hotte ?

L’importance d’une VMC dans une cuisine équipée d’une hotte

La VMC ou ventilation mécanique contrôlée est un dispositif destiné à renouveler l’air d’une habitation. Elle contribue également à évacuer les polluants et l’humidité qui sont souvent les sources d’infiltration bactérienne dans une maison. Il existe deux types de VMC : à simple ou à double flux. De nombreux modèles sont proposés sur le marché afin de répondre aux besoins et au budget de tous. La VMC renouvelle l’air de toute la maison, mais elle est plus sollicitée dans la salle d’eau, les toilettes et la cuisine. Celle-ci est même la pièce la plus bouillante d’activité d’un logement. La cuisine produit de la vapeur, de la fumée ainsi que plusieurs types d’odeur, bref elle est un endroit qui compte le maximum de polluants dans une maison. De plus, il ne faut pas oublier la présence des appareils qui produisent aussi de la chaleur ! Il est d’usage de placer une hotte au-dessus de la cuisinière pour évacuer les odeurs, la fumée et la graisse en suspens dans l’air. La hotte ne suffit pourtant pas pour assurer la production et la restitution d’air, car elle garantit seulement l’évacuation de l’air vicié. Vous avez donc besoin d’une VMC pour renouveler l’air ambiant. Par ailleurs, cet équipement est indispensable, puisque le taux d’humidité d’une cuisine est très élevé et que ce climat est propice au développement des bactéries. En outre, son installation est obligatoire dans les maisons passives, et plus particulièrement dans la cuisine.

Quelle est la VMC adaptée à une cuisine avec hotte ?

A priori, n’importe quel modèle de VMC conviendrait à votre cuisine, même une VMC à simple flux, si votre cuisine est déjà équipée d’une hotte. Cependant, dans cette configuration, de grandes pertes d’énergie seront aussi à prévoir, car le dispositif devra fonctionner à fond pour répondre suffisamment au niveau d’aération souhaitée. Une VMC à double flux serait donc plus appropriée pour assurer un renouvellement d’air optimal dans cette pièce. Elle aspirera l’air pollué et humide de la cuisine, elle récoltera ensuite ses énergies calorifiques avant de l’expulser. Grâce à ces éléments, le dispositif restituera de l’air de bonne qualité dans la maison. Une VMC thermodynamique est également très pratique dans ce contexte. Elle est même très rentable du fait qu’elle est en mesure de se servir de cette pollution générée dans la cuisine pour produire une bonne aération et aussi une climatisation satisfaisante de tout le logement. En hiver, l’air restitué dans la cuisine ne sera pas glacial, mais chaud.

Confiez l’installation de votre VMC à un pro !

Il est impératif que votre VMC et la hotte de votre cuisine fonctionnent de manière à optimiser leur synergie. Pour profiter de leur performance sans faire exploser votre budget énergétique, demandez à un professionnel de faire la pose de votre VMC. En effet, quelques études doivent être réalisées en amont de sa mise en place. Cet expert se chargera de déterminer l’emplacement du dispositif de même que les dimensions adaptées au volume de la cuisine. Enfin, une installation de qualité est aussi requise pour garantir le bon fonctionnement de la VMC. Cela évitera les risques de bruits et de surconsommation d’énergie.

Pour aller plus loin...

Découvrez également nos autres guides d'achat VMC pour choisir entre VMC simple flux ou double flux ou découvrir les inconvénients d'une vmc double flux, savoir comment assurer la réparation et l'entretien de sa VMC. Nous expliquons aussi dans quels cas il est préférable de choisir une VMC double flux thermodynamique ? Maintenant que vous avez trouvé votre VMC pour cuisine, peut-être voudrez vous choisir une vmc pour salle de bain.

Vous trouverez tous les conseils sur nos guides d'achat pour faire vos choix de matériel.